Deeper Life

L’importance de la doctrine dans l’église est comparable à celle de la fondation par rapport à un bâtiment. La doctrine est le piédestal qui supporte la foi du croyant. Un bâtiment dont la fondation n’est pas solide s’écroulera facilement sous l’effet des intempéries ou des orages tandis que celui dont la fondation est solide résistera aux tempêtes (Matthieu 7:24-27). La persévérance et la stabilité du croyant dans le Seigneur dépendent de sa réceptivité de la vérité révélée dans la Bible - Ephésiens 4:13,14 alors que le manque de connaissance mène à la rétrogradation et à la destruction - Osée 4:6. Dans ce monde plein d’erreurs et de séductions causées par Satan et ses agents - Jean 8:44, il est nécessaire que le chrétien soit affermi dans la vérité pour pouvoir courageusement braver tous les mensonges de Satan s’il veut demeurer dans la foi (Matthieu 4:3,4).


Les chrétiens de l’Eglise primitive avaient bien compris qu’il est nécessaire d’être affermi dans les doctrines. Les vieux comme les jeunes s’engagèrent tous dans des activités spirituelles qui les aideraient à croître dans les convictions et caractères chrétiens. Ils étudiaient les doctrines, priaient ensemble et participaient à la Sainte Cène - Actes 2:41-47. Il est à noter que l’étude des doctrines avait occupé une place essentielle dans leur ministère.


Ces programmes de l’église, organisés sous le contrôle du Saint-Esprit, ont favorisé la croissance extraordinaire de l’Eglise primitive. En d‘autres termes, ils ont contribué à la hardiesse, la persévérance et à la croissance (Daniel 11:32; Actes 4:19,20) au point où toute la ville de Jérusalem était remplie de la doctrine de Christ (Actes 5:28).


Paul avait compris l’importance des doctrines de la Bible quant à la maturité du chrétien; c’est pourquoi il conseilla les chrétiens d’Ephèse que les dons spirituels leur sont donnés en vue de leur enseigner les doctrines susceptibles de les amener à la maturité (Ephésiens 4:11-14). Voici ce qu’il avait dit à Timothée, son fils dans le Seigneur : “Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t’écoutent” (1 Timothée 4:16). Le conseil de Paul à Tite qui était laissé à Crète afin de mettre de l’ordre dans ces églises locales est “d’être attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs (Tite 1:9).


En tant que croyants, ouvriers chrétiens, prédicateurs, missionnaires et responsables d’église comme Paul, Timothée et Tite, une bonne connaissance des doctrines de Christ déterminera notre fermeté et notre persévérance jusqu’à la fin (1 Timothée 4:16). Aussi le salut de nos assemblées dépend de notre compréhension des doctrines. Une bonne compréhension des doctrines est alors indispensable à tous les membres de l’Eglise. La force ou la faiblesse de l’église dépend dans une large mesure de l’attitude des membres vis-à-vis des doctrines (1 Pierre 3:15; 2 Timothée 2:15; Colossiens 3:16; Jean 5:39; Deutéronome 4:4-9).


Les doctrines, étant le fondement de l’Eglise, ne sont pas de purs dogmes ou des opinions d’hommes. Elles sont inspirées de Dieu (2 Timothée 3:15,16).


En termes clairs, la Bible enseigne la Repentance, la Restitution, le Mariage, les Nouveaux Cieux, l’Enfer et bien d’autres thèmes. Ces doctrines de la Bible révèlent explicitement des trésors auxquels le Chrétien ne peut se soustraire. La raison de l’espérance qui est en nous se retrouve dans ces doctrines (1 Pierre 3:15).


Aujourd’hui, chaque croyant dans l’Eglise, vieux ou jeune doit bénéficier de ces doctrines. Ceci ne peut se faire qu’à travers des études approfondies (2 Timothée 2:15) dont les enseignements sont acquis par la prière et la pratique.


La négligence des doctrines et la poursuite de futilités ont causé à l’église des dommages aux conséquences incommensurables dans notre génération. Plusieurs vies ont été ruinées à cause de la négligence notoire d’études (de la Bible) au profit des activités. Cet effet néfaste est évident par une vie chrétienne superficielle, la rétrogradation massive, la tiédeur, la mondanité et l’influence de fausses doctrines (Osée 4:6).


Nous sommes dans les temps difficiles (2 Timothée 3:1-5) et pour être au-dessus de la mêlée, il faut combattre pour la foi. En tant que croyants, nous sommes sur le champ de bataille et nous devons être spirituellement violents contre Satan et sa horde, avant d’entrer dans le royaume des cieux - Matthieu 11:12. Notre arme pour la bataille est la vérité qui est contenue dans des doctrines. La connaissance de la vérité nous rendra libres des mensonges de Satan et nous préservera dans la réelle liberté. Jean 8:32. Pour contrecarrer les stratégies du diable, nous devons être enracinés dans les doctrines.


La mission de l’Eglise en tant que lumière du monde (Matthieu 5:16) ne peut être accomplie que par la possession de la vérité fondamentale. Une église ignorante ne peut pas enseigner le monde tout comme un aveugle est incapable de guider un aveugle. Pourtant la mission de l’Eglise est clairement définie en Matthieu 28:19,20. L’Eglise doit évangéliser et enseigner le monde. Cette responsabilité incombe aux croyants en tant qu’individus à l’époque contemporaine. C’est l’union qui fait la force et sans une congrégation bien enseignée, l’église serait incapable d’accomplir sa mission. La connaissance de la vérité fondamentale avait énormément aidé l’église primitive à accomplir sa mission. Ils étaient en mesure d’affermir les nouveaux convertis, de confronter les erreurs des Pharisiens et des Sadducéens et d’endurer la persécution des ennemis de l’évangile.


L’heure a sonné d’accomplir la mission de Christ vis-à-vis du monde, mais le combat de la vérité ne peut être soutenu que par les croyants éclairés. Nous, en tant que membres de l’église, nous devons nous lever individuellement aujourd’hui pour combler le vide laissé par les saints d’autrefois.